Archives de catégorie : Travail

Quels rôles tient l’avocat en droit du travail ?

Ce spécialiste en droit du travail reste aujourd’hui très sollicité. Il peut vous aider si jamais vous êtes victime d’un licenciement abusif, de harcèlement ou de discrimination au travail.

Les différentes affaires traitées par l’avocat du travail

En tant que spécialiste dans le droit du travail, l’avocat en droit du travail est en charge de différentes affaires qui recourent à cette spécialité. Généralement, on sollicite les conseils de ce professionnel en cas de conflit entre salarié et employeur. Toutefois, ils peuvent intervenir dans d’autres formes de litiges dans le cadre du travail : entre employés ou entre employeurs et associés par exemple. Avec l’évolution rapide du monde de la juridiction dans le travail, se lancer dans un règlement de conflits au travail doit obligatoirement passer par un avocat du travail.

Les raisons pour lesquelles il faut consulter un avocat en droit de travail

Habituellement, les cas dominants qui ont nécessité la consultation d’un avocat en droit du travail concernent les conflits entre salariés et employeurs. À titre d’illustration, on peut citer le cas des licenciements abusifs, d’un harcèlement au travail, d’une discrimination au travail liée à l’âge, la couleur de la peau, la sexualité ou encore la religion et le sexe, les conditions de travail et la souffrance au travail, les clauses abusives dans le contrat de travail, un congé de maternité, un changement au niveau du règlement intérieur de l’entreprise qui impacte directement sur le contrat de travail, etc. Bien que ce soient les cas les plus fréquents, notez que les salariés ont aussi le droit de consulter un avocat de travail pour se défendre contre un employé par exemple.

Quand consulter un avocat en droit du travail ?

Étant donné que ce spécialiste conseille et défend en même temps son client devant les tribunaux, un avocat en droit de travail doit être sollicité dès qu’un conflit se déclenche. L’appeler seulement au moment de la saisine des prud’hommes s’avère être moins efficace. De cette façon, il pourra réunir toutes les informations susceptibles de vous aider durant toute la procédure. Il sera aussi en mesure de dénicher des solutions à l’amiable.

Comment choisir son avocat en droit du travail ?

Les critères de sélection semblent être multiples, surtout si l’on devrait se baser sur le professionnalisme et le talent du professionnel escompté. Toutefois, il est vivement conseillé de choisir un avocat moins onéreux. Pour le trouver, n’hésitez pas à comparer les prix. Vous devez également élire celui qui se présente très attentif et à l’écoute. Testez-le au téléphone pour être sûr qu’il sera le bon. Une fois que vous avez fait votre choix, préparez tous les documents nécessaires avant de prendre rendez-vous.

Le droit et le travail

Tout comme l’employé, l’employeur est soumis à des lois. On désigne par droit du travail, les normes juridiques qui peuvent être appliquées au sein d’un lieu de travail. Il est important de préciser que sans la rémunération, le titre de salarié et celui d’employeur ne sont pas valables. D’une manière générale, cette réglementation a été mise en place pour encadrer les relations entre les deux acteurs précédemment cités. Elle protège aussi bien l’employé que son employeur. Tout comme le droit de la mutualité et celui de la Sécurité sociale, le droit du travail fait partie intégrante du droit social.

Connaissez-vous les sources du droit du travail ?

Dans le domaine juridique, il est important de connaître l’origine du droit. Dans le cas présent, le Code du travail est la principale source. Les dirigeants l’utilisent pour mettre en place le règlement intérieur. Les conventions collectives ainsi que le contrat de travail permettent également de connaître les droits d’un salarié. N’oublions pas les accords d’entreprise et les accords de branche. Les jurisprudences (qu’elles soient communautaires ou nationales) et le droit de l’Union européenne font aussi partie des sources du droit du travail.

Il est important de mentionner que les termes d’un contrat sont imposés par l’employeur. Par contre, la convention collective contient les requêtes des travailleurs accordés par la compagnie. Le règlement intérieur, comme l’indique son nom, concerne les règles de conduite à adopter au sein du bureau et dans toute l’enceinte de travail.

Le droit du travail au sens large du terme

Même si le terme utilisé est : « Droit du travail », il regroupe les droits et les devoirs des deux parties, l’un envers l’autre. L’employeur est le donneur de tâches et le contrôleur de la qualité des services. C’est aussi celui qui rémunère les employés. Il a le pouvoir de les sanctionner ou de les récompenser.

De leur côté, les travailleurs se doivent d’exécuter les ordres reçus, de suivre le règlement intérieur et de recevoir leur salaire (journalier, hebdomadaire, mensuel…). Selon le droit du travail, chaque employé doit être assuré en cas d’accident ou de maladie. Le non-respect des droits du travailleur ou de l’employeur peut entraîner des sanctions, voire des poursuites judiciaires.