Le droit d’annulation des voyages et de remboursement en Italie

Comme le coronavirus se propage, de nombreuses familles ont dû annuler leurs vacances pour cet été. Mais certaines ont déjà réservées et payées pour leurs vols ou leurs voyages organisés, en Italie. En décidant d’annuler en raison de restrictions et d’interdictions, ont-ils le droit d’annuler et d’être remboursés ?

Annulation des vacances

L’Italie est actuellement le pays d’Europe qui compte le plus grand nombre de cas de coronavirus. Le gouvernement italien a annoncé qu’il impose désormais des restrictions très strictes aux voyages à l’intérieur du pays. L’ensemble du territoire italien est considéré comme une zone « rouge ».

De nombreux touristes ont vu leurs vols annulés et ne peuvent plus se rendre en Italie. Ceux qui ont réservé leurs vacances en Italie ont droit au remboursement de leurs vols et leurs vacances. Mais il n’est pas rare que les compagnies refusent certaines demandes sans raison valable.

De nombreuses personnes ont également réservé des billets de train, et peuvent encore se déplacer. Mais elles doivent respecter les cas clairement établis par la loi. Néanmoins, un simple voyage n’est pas une raison justifiée pour se déplacer d’un endroit à un autre dans le pays.

Annulation des vols et des voyages organisés

Les vols ou les voyages organisés a été annulé parce que l’Italie ne permet pas aux personnes d’y entrer. Cependant, la compagnie ou le tour-opérateur dispose de 15 jours pour rembourser ou remettre un bon du même montant. Le bon peut être dépensé dans un délai d’un an après son émission. Cependant, les compagnies aériennes ont le droit de décider de rembourser ou de remettre un bon d’échange. Mais certaines compagnies réduisent les coûts et modifient les itinéraires. Cependant, elles doivent rembourser la totalité du coût du vol ou permettent de réserver un autre vol, au même prix. Le remboursement ou le bon doit être effectué dans les 7 jours. Mais elles n’ont pas le droit de décider entre un remboursement et un bon. C’est le client qui choisit entre les deux options.

Changement d’itinéraire des forfaits

Préoccupant par le virus, il arrive qu’on décide de ne pas voyager en Italie. Les possibilités d’annulation ou de remboursement peuvent être limitées. Cependant, les clients ont donc le droit de résilier le contrat sans pénalités. En outre, les politiques de remboursement sont susceptibles de changer. Certaines mesures sont adoptées concernant le droit au remboursement en cas d’annulation de voyages. Le gouvernement a publié le décret-loi d’urgence n° 9/2020. Plusieurs mesures ont été prises en matière de protection des droits des clients. Ils ont le droit d’annuler les vacances pour « impossibilité d’exécution », et ont le droit à un remboursement. Mais ils doivent envoyer la communication correspondante dans les trente jours suivant la fin de l’interdiction imposée. L’entreprise doit rembourser ou remettre un bon, dans les 15 jours suivant la communication. Le bon est valable un an après son émission.